Bataclan 2015, Hélène Leiris tombe sous les balles des terroristes. Son mari, Antoine, journaliste et écrivain, publie alors le récit des “douze premiers jours d’une vie à trois qu’il faut poursuivre à deux”.